Chasseur immobilier a Deauville , Trouville et Honfleur , appartement, maison de ville ou loft

La côte Fleurie s'étend de Cabourg à Honfleur. L'expression Côte Fleurie aurait été prononcée la première fois dans un discours à Deauville en 1903, par le Comte Coustant d'Yanville, alors Conseiller général du Calvados et Président de la Société d'Horticulture de l'arrondissement de Pont l'Evêque, s'adressant aux horticulteurs locaux en ces termes : "Vous faites donc Messieurs oeuvre de patriotisme en vous efforçant d'embellir encore par vos soins, notre belle contrée et comme il y a sur la Méditerranée la Côte d'Azur, grâce à nous, il y a sur la Manche, la Côte Fleurie ! "
Depuis lors, Houlgate s'appelle la Perle de la Côte Fleurie et Deauville la Plage Fleurie.
Les villas balnéaires font leur apparition au XIXe siècle, avec la mode du thermalisme et des bains de mer. Le première vague aristocratique est suivie d'un tourisme plus populaire qui se développe avec l'avènement du chemin de fer et de la machine à vapeur.
Cabourg, Deauville, Trouville et Honfleur, villes emblématiques de la Côte Fleurie, offrent des architectures différentes : maisons de ville avec cour ou petit jardin, villas balnéaires avec vue sur la mer, appartements cossus avec terrasses, le choix architectural est vaste et l'investissement immobilier très intéressant.
Achat-appartements.fr vous accompagne dans vos projets d'achat immobilier et de vente et cherche pour vous, maisons de ville , appartements neufs ou à rénover, propriétés ou villas en bord de mer de Cabourg à Honfleur, en passant par Deauville et Trouville sur la Côte Fleurie.


Cabourg - Deauville Trouville - Honfleur




Cabourg
Cabourg est la ville nouvelle du XIXe siècle : ville de bains de mer construite par la Société Thermale, société constituée pour l'occasion, qui commence par niveler les dunes pour construire la ville. Le plan des rues en étoile, qui convergent vers le Grand Hotel, ont été dessinées à la règle.
Le Grand Hôtel de Cabourg où Marcel Proust séjourna régulièrement, tient une place prépondérante dans la mémoire collective française : c'est là que fut en partie rédigé le roman A l'ombre des jeunes filles en fleurs.
Des villas balnéaires cossues commencent à se construire au cœur de la ville tandis que chalets et pavillons s'érigent en bord de mer, avec leur petit jardin donnant directement sur la plage.
Le front de mer piétonnier, appelée Promenade Marcel Proust en hommage à l'écrivain, est une balade architecturale qui remonte le temps : maisons et petits pavillons ayant conservé leur charme et leur authenticité longent la plage jusqu'au bout de la baie.
Lorsque Bruno Coquatrix est élu Maire de Cabourg en 1971, il rénove complètement le Grand Hôtel pour qu'il puisse ouvrir toute l'année, ainsi que le Casino. Pour développer l'immobilier de la ville, il met en place un plan d'urbanisation, puis obtient des Pouvoirs Publics la réalisation d'un accès direct à l'Autoroute A13, afin de faciliter l'accès à la station.
Cabourg prend un nouvel essor et devient une destination de villégiature appréciée et un investissement immobilier en hausse.


Deauville
Le Duc de Morny, en villégiature à Trouville, décida de construire une ville de l'autre côté de la Touques, destinée à devenir le Royaume de l'élégance : Deauville. Les premières villas balnéaires, l'hippodrome et une liaison de chemin de fer vers Paris sortirent des sables à partir de 1860.
Début XXe siècle, la construction des grands hôtels et du casino attire le gotha parisien : Joséphine Baker, Mistinguett, le peintre Fujita, Sacha Guitry, Tristan Bernard, André Citroën et Coco Chanel viennent y séjourner.
Style haussmanien, puis Belle Epoque suivi des années folles : chaque époque marque son empreinte sur l'architecture de la ville et lui donne cette identité unique de raffinement et de luxe.
Les célébrissimes planches de Deauville sont créées en 1923 en bois d'azobe En 1931, l'aéroport de Deauville est ouvert et la gare actuelle se construit. Certaines grandes villas du début du siècle cèdent peu à peu la place à des résidences secondaires, car Deauville devient une destination de fin de semaine. Dans les années 70, devant l'essor de la navigation de plaisance, un port en eau profonde équipé de marinas est construit : Port Deauville.
En 2003, Deauville s'engage dans une démarche de sauvegarde de son environnement en créant une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager qui lui permettra de rester encore longtemps un fleuron architectural de la Côte Fleurie.
Festivals de cinéma, de musique ou congrès rythment le calendrier annuel de Deauville, une ville où tout est dit en prononçant simplement son nom.
Villas en bord de mer à l'ombre des palaces balnéaires, maisons de ville Art Nouveau, Art Déco ou contemporaines, appartement ou lofts, l'immobilier de la Deauville est ultra select.


Trouville
Bien avant que Deauville ne lui vole la vedette, Trouville était la station balnéraire à la mode. Elle accueille le tout Paris dès 1845, dans son Casino Salon, où concerts, danses, causeries et bals battent leur plein. La mode des bains de mer a amorcé l'essor de Trouville, dès 1835, et la plage vit défiler les premiers costumes de bains, particulièrement couvrants.
De superbes villas balnéaires sont construites sur le front de mer entre 1865 et 1880 par des estivants souhaitant être chez eux. Une profusion de style architectural voit alors le jour, car chacun veut essayer de faire plus luxueux et excentrique que son voisin : sur une base classique, on inaugure le style néo-Louis XIII, néo-normand ou néo-mauresque.
Pour concurrencer Deauville qui commence à lui faire de l'ombre, Trouville inaugure le Trouville Palace en 1910, qui sera transformé en demeures privées dès 1950.
Les hauteurs de Trouville se méritent, par leur relief escarpé. Les villas qui surplombent la ville offrent une vie entre mer et campagne, entre calme exceptionnel et vue imprenable sur la baie. Ces demeures sont aujourd'hui privées.
Trouville a su conserver ses bâtiments XIXe grâce à la mise en place d'une zone de protection du patrimoine architectural où toute modification est soumise à l'approbation des Bâtiments de France.
Son immobilier, parfois d'une très belle originalité, n'a rien à envier à son impérieuse voisine. Trouville et son camaïeu d'architectures a su garder son âme.


Honfleur
Honfleur, c'est d'abord un charmant port de pêche, entouré d'étroits immeubles à colombages avec les commerces en rez-de-chaussée. Lieu prisé des promeneurs, le Vieux Bassin est une curiosité : les terrasses de café accueillent en saison une foule paisible qui prend le temps de vivre en regardant les gréements danser sur le port.
Honfleur fut fondée il y a mille ans et intensifie son activité commerciale et portuaire à partir du XVIIe siècle : la notoriété commence alors, lorsque Champlain partit de Honfleur pour traverser l'Atlantique et fonder l'Acadie puis le Québec.
Honfleur est aujourd'hui la cité des peintres : héritage de personnalités hors du commun comme Eugène Boudin ou Erik Satie et Alphonse Allais également nés à Honfleur.
Le patrimoine architectural de Honfleur a été préservé avec la mise en place, en 1974, d'un secteusauvegarde. L'immobilier au cœur de la ville est ancien et a un charme fou : petites maisons de ville avec jardins, appartements à colombages intérieurs, loft sur deux étages avec escalier en colimaçon, acheter un bien immobilier dans le vieux Honfleur est un investissement de qualité.




Paris-Hauts de Seine-Deauville Trouville
Chasseur immobilier | Chasseur d'appartements
Accueilachat studio f2 f3 f4 f5 f6Concept & Tarifsachat studio f2 f3 f4 f5 f6Charte éthiqueachat studio f2 f3 f4 f5 f6Contact
achat immobilier appartement
achat immobilier loft duplex triplex
achat immmobilier loft duplex triplex
www.achat-appartements.fr